Telehouse, la gestion des données informatiques en toute confiance

GPD09_Telehouse_Page_1

GRAND PARIS DÉVELOPPEMENT  N°9 ,  HIVER 2014

Filiale du géant des télécommunications japonaise KDDI, Telehouse est un prestataire international d’hébergement et de traitement global de données informatiques. Présente en France depuis 1996, cette société y emploie 97 personnes pour un chiffre d’affaires annuel de 48 millions d’euros.

Entretien avec Roger Chesnel, directeur général de Telehouse

Quelle est l’histoire de votre société?
Telehouse trouve ses racines à Londres en 1988 au moment de la dérégulation des télécommunications britanniques. Nous franchissons la Manche en 1996, lorsque la France entreprend, à son tour, la dérégulation de ce secteur. Nous ouvrons un premier data-center de connectivité rue des Jeûneurs dans le 2e arrondissement de Paris, en plein coeur du Marais. Vers la fin des années quatre-vingt-dix, ce quartier que l’on qualifiait alors de Silicone Sentier fut le véritable poumon du développement de l’Internet français. Depuis cette époque pionnière, notre société a fait du chemin. Avec 340 000 m² de salles informatiques réparties dans 42 data-centers implantés dans la plupart des grandes capitales mondiales, Telehouse fait figure d’hébergeur global d’envergure internationale.

De quelle manière êtes-vous implantés en France?
Nous disposons actuellement de 3 datacenters tous installés en région parisienne. Pour les raisons historiques que j’ai évoquées précédemment, nos datacenters sont reconnus pour être les mieux connectés d’Europe. C’est notamment pour cela que l’entreprise américaine Netflix a choisi de faire confiance à Telehouse pour développer son service de film en flux continu sur le territoire français. Depuis notre datacenter situé boulevard Voltaire, à Paris, Netflix prévoit ainsi d’envoyer 1 000 gigaoctets de données vidéo par seconde à ses abonnés.

En quoi consiste votre activité?
En France, nous répondons aux besoins d’hébergement physique et virtuel de plus de 500 entreprises. Des télécoms, à l’informatique, en passant par la finance, les industries du luxe, de l’automobile ou de l’énergie, la plupart des grands secteurs économiques sont ainsi représentés dans le large éventail de notre clientèle.

Quels types de services proposez-vous?
Les data-centers Telehouse accueillent aussi bien les petites sociétés qui veulent se connecter au reste du monde que les grands groupes français ou étrangers à la recherche de la meilleure solution pour administrer leurs données numériques. Pour satisfaire au mieux les exigences de nos clients, notamment en termes de fiabilité et de sécurité des données, nos équipes d’ingénieurs et de techniciens assurent une disponibilité de service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 sur chacun de nos data-centers.

De quelle manière votre entreprise se prépare-t-elle à participer au développement du Grand Paris?
Telehouse a misé sur le développement du Grand Paris dès 2008. Cette année-là coïncide en effet avec l’achat, à Magny-les- Hameaux dans les Yvelines, d’un site de six hectares qui appartenait jusqu’ici au groupe d’aéronautique et de défense EADS et sur lequel nous avons implanté notre troisième data-center français. Avec le lancement de Telehouse 3, nous sommes désormais en mesure de faire bénéficier le Grand Paris de la dernière génération de data-center. Ses salles d’hébergement dernier cri parfaitement sécurisé, puisque utilisé par le passé pour la fabrication de matériel militaire, vont permettre à la région de relever les défis de demain liés au développement du cloud computing (l’informatique en nuage) et du Big Data. À l’échelle du Grand Paris, Telehouse a aussi vocation à stimuler l’innovation tout en permettant aux entreprises franciliennes de s’associer à un partenaire international, leur offrant ainsi l’opportunité de conquérir de nouveaux marchés de la manière la plus efficace possible.

GPD09_Telehouse_Page_2

Lorsque la Terre tremble : la science aux avant-postes

Installation de quatorze sismomètres sur le Piton de la Fournaise

CNRS LE JOURNAL, AVRIL  2019

Séismes, éruptions volcaniques, glissements de terrain… Un ouvrage collectif, rassemblant les expertises de volcanologues, de sismologues et de géophysiciens dresse un bilan des connaissances sur les phénomènes telluriques et leurs impacts potentiels à l’échelle du territoire français. Entretien avec Éric Humler, directeur-adjoint scientifique de l’Institut national des sciences de l’Univers du CNRS.

Lire la suite »

Rayonnements ionisants: L’exposition des enfants diminue

IRSN_magazine-reperes41-201904_Page_01

REPÈRES N°41, AVRIL 2019

« Plutôt que de pratiquer un scanner, il est possible de recourir à l’échographie ou à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) pour limiter l’exposition » Lire la suite »

« Affiner le potentiel géothermique des grandes métropoles »

Trajectoire-le-mag_n16_dec2018_Page_01

TRAJECTOIRE LE MAGAZINE, DÉCEMBRE 2018

Fruit d’une collaboration entre Antea Group et le Laboratoire Sols, Roches et Ouvrages géotechniques de l’Ifsttar, la thèse CIFRE que s’apprête . soutenir Yvon Delerablée vise notamment à étudier l’impact de la circulation des nappes d’eau souterraines sur les systèmes géothermiques urbains.

Lire la suite »